Les aliments qu’on aime détester

On le dit souvent, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Toutefois, on s’est trempé et on a demandé à certains chefs les aliments qu’ils détestent le plus. Que ce soit par leur texture, leur utilisation ou encore leur goût, certains aliments sont détestés par plusieurs, alors on vous dresse la liste des aliments que vous ne trouverez pas dans la cuisine personnelle de certains chefs.

« Je n’arrive pas à comprendre c’est quoi qui est bon dans une bonne croquée de betteraves. C’est terrible. Ça pis une bonne pelletée de terre… » – Chef Marie-France Desrosiers, Chez Chose

Certains chefs détestent des aliments plus communs, comme le chef Alexandre Gosselin de Chez Victoire qui n’aiment pas le goût des œufs ou encore le chef Marc De Canck du restaurant La Chronique qui considère que le concombre ne sert à rien dans une cuisine. Toutefois, Alexandre Gosselin ne pourrait se passer d’œufs dans ses recettes, tout comme le chef Marc-André Jetté du restaurant Hoogan et Beaufort ne pourrait se passer de noix, mais les déteste depuis sa tendre enfance. La chef Marie-France Desrosiers du restaurant Chez Chose n’aime pas les betteraves (peut-on vraiment être en désaccord avec elle ?) et la chef Graziella Battista du restaurant Graziella aime les raisins secs dans des sauces, mais pas dans les biscuits. Le chef Antonin Mousseau-Rivard du restaurant Le Mousso, de son côté, ne raffole pas des endives et du saumon et le chef Adrien Renaud du Labo culinaire de la SAT ne n’aime pas trop le rapini. On n’est pas amateur de rapini ici, mais on trouve que c’est drôle à dire.

« L’aliment que je déteste le plus, c’est le rapini. Je suis désolé pour tous les amoureux de rapini  [… ]» – Chef Adrien Renaud, Labo culinaire de la SAT

D’un autre côté, on retrouve les aliments que vous et moi n’avons probablement pas dans notre cuisine, mais que les chefs détestent. Par exemple, la chef Helena Loureiro des restaurant Portus 360 et Henela déteste le fenouil en raison de son goût prononcé, alors que le chef Olivier de Montigny du restaurant La Chronique n’aime pas les aliments qui roulent en bouche comme le fromage bleu et le foie de veau. Parlant de foie de veau, les chefs Mathieu Cloutier et Mathieu Bourdages du Kitchen Galerie sont du même avis : le foie de veau on n’aime pas, même s’il est très bien apprêté.

Et vous, quel aliment détestez-vous ? Apprenez-en plus sur les chefs et leur cuisine lors de la 20e édition de Montréal en lumière.  Plus d’information.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone